Platon – L’allégorie de la caverne

L’allégorie de la caverne est une allégorie très célèbre exposée par Platon dans le Livre VII de La République.
Elle met en scène des hommes enchaînés et immobilisés dans une demeure souterraine qui tournent le dos à l’entrée et ne voient que leurs ombres et celles projetées d’objets au loin derrière eux. Elle expose en termes imagés le parcours de l’âme à la découverte de la réalité.

L’allégorie de la caverne

Situation initiale : l’ignorance
La condition dans laquelle se trouvent d’abord les hommes est celle de l’enchainement et, de ce fait, de l’ignorance. Aucun d’entre eux n’a jamais contemplé directement la lumière du soleil. Toute la « réalité » qui se montre aux captifs est celle des ombres projetées sur la paroi face à laquelle ils sont immobilisés.

Premier acte : la peur de la délivrance
On retire les chaînes d’un captif désireux de connaître la vérité, et on lui indique le chemin vers la lumière du feu. Il sera d’abord ébloui car ses yeux qui n’ont connu que l’obscurité, il se croira halluciné et commencera par déclarer les ombres plus vraies que les objets qu’il découvre et que le feu éclaire.

Deuxième acte : de la révélation progressive à l’acceptation
On mène l’ancien captif jusqu’à la lumière du jour, hors de la caverne. Il se plaindra et se mettra en colère d’abord. Il devra s’accoutumer à la lumière avant de voir quoi que ce soit. D’abord les ombres et les reflets, ensuite les choses éclairées et les astres de la nuit. Enfin l’astre du jour lui même.

Alors il comprendra que c’est là la cause première de tout ce qu’il a vu jusque là. Il tiendra désormais pour dérisoires les « connaissances » dont il s’honorait en bas. Il préfèrera infiniment sa nouvelle condition sans « honneurs » à la demeure souterraine semblable au séjour des morts.

Troisième acte : le rejet des prisonniers
Si l’homme libéré redescend dans la caverne, il ne distinguera d’abord rien puisque ces yeux seront habitués à la lumière du jour. On se moquera de sa cécité et on la mettra au compte de son aventure là haut. Ce sera pour lui extrêmement dur d’expliquer ce qu’il a vu aux autres prisonniers qui n’auront que sa parole comme preuve. On voudra le mettre à mort s’il les invite à tenter l’aventure.

Interprétation de Socrate

« L’antre souterrain, c’est le monde visible. Le feu qui l’éclaire, c’est le soleil. Le captif qui monte à la région supérieur et le contemple, c’est l’âme qui s’élève dans l’intelligible »

Cette allégorie traite ainsi de la difficulté d’accéder à la connaissance, une des conditions nécessaires pour cela étant de s’affranchir des autres puisque c’est une quête personnelle.

« L’homme accède à la liberté que lorsqu’il accède à la vérité »

Platon :
Tant que j’aurai un souffle de vie, tant que j’en serai capable, ne compter pas que je cesse de philosopher, de vous exhorter et de vous faire la leçon.

A chacun de ceux que je rencontrerai, je dirai ce que j’ai l’habitude de dire: « Comment toi, excellent homme, ne rougis-tu pas de mettre tes soins à amasser le plus d’argent possible et à rechercher la réputation et les honneurs, tandis que de la pensée, de la vérité, de l’amélioration de ton âme, tu ne te soucies pas et n’y penses même pas? ».

Et si quelqu’un de vous conteste et prétend qu’il en a souci, je ne le lâcherai pas, je l’examinerai, et s’il ne me paraît pas posséder la vertu, quoiqu’il en dise, je lui ferai honte d’attacher si peu de valeur à ce qui en a le plus et tant à ce qui en a le moins.[…]

Car c’est là ce que m’ordonne le dieu, entendez-le bien; et, de mon côté, je pense que jamais rien de plus avantageux n’est échu à la cité que mon zèle à exécuter cet ordre. Je n’ai pas en effet d’autre but que de vous persuader qu’il ne faut pas donner le pas au corps et aux richesses et s’en occuper avec autant d’ardeur que du perfectionnement de l’âme. Je vous dis que ce n’est pas la richesse qui fait la vertu mais la vertu qui fait bonnes les richesses.

A lire également :

Posté le 16 Août 2010 par | 1 Commentaire » Tags : , , , , , , , , |

Leave a Reply

Galerie

Recherche

Catégories

Suivre JulG7 – Le blog



Commentaires récents

Liens

Archives

Copyright © 2017 JulG7 – Le blog. All rights reserved.

| thème réalisé par JulG7