Recycler l’eau du lavabo

Alors que l’eau douce devient une ressource de plus en plus rare pour de nombreuses régions du monde, on peut remettre en question l’utilité d’utiliser de l’eau potable pour tirer la chasse.

Le “Sloan® AQUS® Greywater System” permet de filtrer l’eau du lavabo et de la stocker dans un petit réservoir relié à vos WC.

greywater-recycling

Ce système possède 2 principaux avantages :

  • L’économie approche les 19 000 litres d’eau potable par an
  • Le système peut s’adapter à toutes les installation existantes

L’idéal serait de pouvoir utiliser ce système également pour l’eau de la douche…

Via mieux-consommer.fr

A lire également :

Posté le 3 Mai 2009 par | 5 Commentaires » Tags : , |

5 commentaires pour “Recycler l’eau du lavabo”

  1. bzerath Says:

    maintenant faut le prix 🙂

  2. H2O Says:

    Aïe! 19m3 d’économies par an, 5€/m3 ici, un délai d’amortissement de 10 ans, 2% de hausse de tarif chaque année = cela vous fera une facture d’acquisition de 1219€ m’sieur. Prix de revient unitaire (made in China of corse) 50€ transport compris par des maxi PCRP. Balance excédentaire de 1169€. C’est trop gros? Bon allez j’vous laisse pour 500 euros et moi j’fais une culbute de x10 tout en apportant aucune solution pour le pillage des ressources naturelles (l’eau potable distribuée met 40 000 ans pour retourner là où l’on va la chercher actuellement (se régénérer). Or, pour la douche, on n’a pas besoin d’eau « potable », ni pour les WC…où l’utilisation d’eau est carrément une gabegie. Et vive le GREEN BUSINESS! Il serait quand même préférable de chercher à mettre en place dans nos logements un second réseau d’adduction d’eau dite « de surface ». Bon j’attends le prochain Grenelle pour voir apparaitre une taxe sur cet engin alors?

  3. bzerath Says:

    j’ai rien compris. c’est un commentaire encourageant/décourageant ? pour/contre ? :/

  4. H2O Says:

    C’est un fabricant américain, qui sur son site officiel, se dit l’inventeur du système du robinet automatique. Et dans le même genre de délire que celui cité dans ce post, ils ont industrialisé un mécanisme de chasse d’eau sans réservoir qui, si on veut avoir la « green attitude », te laisse une minute pour pisser. Si l’opération met 1 seconde de plus, et bien c’est un débit d’eau « grosse commission » que le système solaire à détecteur infra rouge de présence intégrée au mécanisme déverse. Si vous souhaitez équiper (à quel prix?)vos « pipiroom » de cette géniale invention, il ne faudra pas oublier de rajouter un écriteau sur la porte « Prière de récupérer son cerveau en quittant les lieux ». Éventuellement de laisser la lumière allumée pour fournir l’énergie électrique nécessaire au fonctionnement de cette vanne automatique. Enfin, pour être complet, il est bon de souligner que la fabrication de « puces électroniques » engloutit de phénoménales quantité d’eau pure dans les process de raffinage.

  5. JulG7 Says:

    Effectivement, peut être que les ressources énergétiques que demande l’installation d’un tel système sont un peu onéreuses.

    Je pense aussi que l’idéal serait un second réseau pour l’eau « de surface » relié à des réservoirs autonomes qui, suivant l’idée de ce système, permettraient de recycler l’eau du lavabo, de la douche, et même l’eau de pluie… pour les utilisations « secondaires ».

    Il faudrait donc simplifier le système présenté ici 💡

Leave a Reply

Copyright © 2019 JulG7 – Le blog. All rights reserved.

| thème réalisé par JulG7