Cancer : Le scandale du siècle

André Gernez, professeur émérite issu de la prestigieuse fondation Curie a provoqué un véritable séisme dans le monde médical au milieu des années 70 par la découverte d’un traitement qui serait d’une grande efficacité contre le cancer.

Remettant en cause les dogmes « erronés » de la biologie cellulaire, il met au point un traitement préventif contre le cancer. Il est destiné à tous les individus âgés de + de 40 ans et s’avère être sans danger. Sa fréquence est annuelle

Il se déroule en 3 phases :

  • Diminution de la dose alimentaire et prise d’aspirine pendant une vingtaine de jours qui mettant l’organisme en acidocétose (augmentation de l’acide dans le sang) va provoquer la mort des cellules cancéreuses.(Elles sont en effet plus fragiles)
  • Nutrithérapie, c’est-à-dire prise de compléments alimentaires tels que le sélénium, la vitamine A, C, fer etc.
  • Enfin la prise ponctuelle (quelques jours) d’un anti-mitotique extrêmement léger: l’hydrate de chloral, dont l’effet heureux contre le cancer fut découvert peu avant la 2 ème guerre mondiale.

Le dépistage dit « précoce » intervient quand la tumeur devient détectable c’est-à-dire à 1 milliard de cellules. Ce traitement intervient beaucoup plus tôt au moment où les cellules ne sont qu’une dizaine tout au plus.
Selon des expériences de l’Inserm, ce traitement réussirait totalement dans 93 % des cas.
A ce jour personne ne l’utilise, les médias n’en parlent pas, et finalement peu de médecins le connaissent.

Les travaux du professeur Gernez ont fait l’objet d’un véritable travail de sape de la part de L’ordre des Médecins et du ministère pour des raisons extrêmement obscures (probablement financières) alors même que l’académie des sciences et bon nombre de médecins de l’époque étaient convaincus. Il s’agit peut être du plus gros scandale de santé publique qui soit jamais survenu…



Source (qui explique tout en détail) :

Dans la suite du billet une vidéo de 2h (trouvée sur FW perso) sur le professeur Gernez qui explique tout en détail.


Le scandale du siècle (1/6)
envoyé par m4j1k

Le scandale du siècle (2/6)
envoyé par m4j1k

Le scandale du siècle (3/6)
envoyé par m4j1k

Le scandale du siècle (4/6)
envoyé par m4j1k

Le scandale du siècle (5/6)
envoyé par m4j1k

Le scandale du siècle (6/6)
envoyé par m4j1k

A lire également :

Posté le 19 Oct 2008 par | 7 Commentaires » Tags : , , , |

7 commentaires pour “Cancer : Le scandale du siècle”

  1. Helran Says:

    Je n’ai pas regarder les vidéos, juste lu l’article.
    Alors un truc, les maladies de types Parkinson et Alzheimer sont du à des dégénérescences et mort neuronale. Donc ça me fait rire ça technique qui consiste à tuer encore plus de cellule ! Faut vraiment qu’il m’explique comment tuer des cellules en plus de celle qui sont déjà mortes, ça marche ?

    Ensuite, l’utilisation d’un antitmitotique pour entrainer l’apoptose des cellules… wouaw quelle idée. La radiothérapie le fait. Alors ne venez pas me dire, la radiothérapie entraine la chute des cheveux et baisse des globules blancs, car un anti-mitotique aura le même effet. Puis d’ailleurs l’utilisation en continue de cette anti-mitotic empêcherai le renouvellement cellulaire normale.

    Enfin bref, je n’y crois pas une seconde à ca technique qui risque de faire plus de mal que de bien.

  2. Alex Says:

    Salut Helran,

    Tout d abord, merci pour ton commentaire qui nécessite quelques éclaircissements.

    Tu as effectivement pointé du doigt une erreur car le traitement dont il est question ne concerne bien entendu que le cancer. J’ai d’ailleurs éditer l’article pour qu’il n’y ai pas de malentendu. Merci encore.
    Concernant Parkinson et Alzheimer, le docteur Gernez a surtout remis en cause le dogme de la fixité neuronale et plus généralement celui de la mitose cellulaire. Cependant, il est désormais envisageable de pouvoir soigner ces maladies comme cela est signalé dans le document.
    Quant à l’hydrate de chloral, il s’agit d’un antimitotique extrêmement léger qui était d’ailleurs utilisé comme sédatif pendant l’entre deux guerre et ne présente aucun effets secondaires majeurs contrairement à la radiothérapie. C’est très bien expliqué à la 13ème minute de la 2ème vidéo.
    Quant à tes autres objections, la vidéo y répond de manière claire, pédagogique et très précise!

  3. Ludi Says:

    Je vous conseille de relire ce dossier et de prendre connaissance des articles présents sur le site internet de l’Union Biologique International ( http://u.b.i.free.fr/ ). Vous vous rendrez sûrement compte que Mr le Dr A. Gernez n’a jamais conseillé d’utiliser un antimitotique pour soigner des maladies dégénératives que sont les maladies de Parkinson et Alzheimer.
    Le titre accrocheur du dossier qui est publié évoque en effet ces maladies:
    « Selon André Gernez, on peut vaincre des maladies aussi diverses et complexes que le cancer, l’athéromatose, la sclérose en plaques, la myopathie de Duchenne, Parkinson, Alzheimer … A CONDITION DE CHANGER DE PARADIGME, la biologie cellulaire reposant depuis des décennies sur une théorie erronée. »

    Pour ce qui est du passage sur les maladies dégénératives je vous renvoie à un encadré intitulé « Gernez démonte aussi le dogme de la fixité neuronale ». Il y est écrit que « Cette erreur de dogme a gravement compromis les recherches sur les pathologies dégénératives comme le cancer, l’athéromatose, la schizophrénie, la sclérose en plaques, Alzheimer ou Parkinson. ».

    Au début du siècle, Ramon Cajal introduisait en Biologie une donnée qui devait s’avérer catastrophique: “Les structures nerveuses sont fixées et immuables à la naissance; tout peut y mourir, rien n’y peut régénérer”. Ramon Cajal a été nobelisé, et plus personne ne crois actuellement à ce dogme. C’est ce dogme là qui a été « démonté » par Mr Gernez et ses confrères (Delahousse, Deston, Duont, Lacaze). Notons qu’actuellement nous parlons même de plasticité cérébrale*. Autant vous dire que la structure fixe est bien loin.
    Tout ça pour montrer que la science avance rapidement, quelle se trompe parfois, que ce qui est vrai aujourd’hui s’avérera peut être faux demain. Nous avons une fâcheuse tendance à croire que nous sommes à l’apogée de nos connaissances. Non, nous ne connaissons rien! Plus nous avançons et plus nous nous rendons compte de nos lacunes. Ce qui nous permettra d’avancer, c’est la curiosité. Vous dites que vous ne croyez aux découvertes du Dr Gernez ? Poussez jusqu’au bout la démarche essayer de voir les erreurs que contiennent ses théories, ses expérimentations, et débattez avec lui (il n’attend que ça, de pouvoir débattre publiquement), discutez-en avec des personnes qui ne pensent pas comme vous, et argumentez!

    De plus, nous apprenons dans ce dossier que les politiques français ont choisi de nier officiellement les résultats de l’expérience de Gak et Gernez sur la prévention active du cancer.

    Il est expliqué sur le site de l’Union Biologique Internationale que des études ont été réalisés sur la prévention de la sclérose en plaque.
    Savez vous que : la SEP n’est pas mortelle. Grâce aux progrès de la médecine, l’espérance de vie d’une personne atteinte de SEP est environ égale à celle d’une personne en bonne santé (en fonction de la forme de la SEP).

    Enfin, plusieurs questions se posent:
    Quel est l’avis et la position des grands groupes pharmaceutiques concernant les travaux de Gernez et de ses amis ?
    Combien une personne atteinte d’un cancer ou d’une SEP rapporte-t-elle à ces mêmes firmes ? (il faut bien que quelqu’un fabrique les médicaments.)
    Combien TOUTES les personnes qui ont accès au soin rapportent-t-elles aux firmes pharmaceutiques, aux chercheurs qui travaillent pour ces firmes, aux médecins qui prescrives pour ses firmes ?

    Je n’ai pas d’éléments de réponse à proposer pour l’instant, je pose juste des questions ………… tiens, si je soulevais mon pied pour avancer ?………….
    Il faut apprendre à se mettre en position de déséquilibre, c’est ce qui nous permet d’avancer avancer. Sinon nous restons sur place et nous prenons racine.

    *La plasticité cérébrale est la capacité du cerveau à remodeler les branchements entre ses neurones. Elle est à la base des processus de mémoire et d’apprentissage, mais intervient également parfois pour compenser les effets de lésions cérébrales en aménageant de nouveaux réseaux. Ces modifications locales de la structure du cerveau dépendent de l’environnement et lui permettent de s’y adapter.

    A bientôt !

  4. Did - Azur.fr.nf Says:

    Intéressant… J’ai aussi publié un article sur un médicament très prometteur mais qui n’est pas développé car par assez rentable. 🙁

  5. JulG7 Says:

    Hé oui 😥
    j’en avais parlé aussi ici
    http://www.julg7.com/blog/2008/06/14/le-profit-ou-la-vie/

  6. Justin Wytch Says:

    Votre blog est vraiment bien et très riche pour les amateurs du genre !

  7. rute Says:

    Bonjour, nous pouvons tous lever cet ostracisme autour du Dr Gernez et de ses travaux. Comment? En allant d’abord informer un maximum de personnes sur des sites, des blogs, des forums, en donnant l’adresse de la vidéo que l’on trouve sur Google, à « Le scandale du siècle volume 1 ».
    Puis , en allant sur des sites de presse, comme « agence CAPA », et à « contacts » demander qu’ils fasssent un documentaire sur les travaux du docteur Gernez (leur donner cette adresse qui mettra le journaliste en contact avec le Dr Gernez : jacques/.lacaze@gmail.com ). Eh oui, Dr Gernez est tjs vivant et peut donner des explications sur ses travaux d’éradication du cancer, et justifier du sérieux de ses travaux! en ces temps de campagne présidentielle, il faut poser ce sujet sur table, et faire changer les choses!! Il nous reste un an, commençons de suite!!

Leave a Reply

Galerie

Recherche

Catégories

Suivre JulG7 – Le blog



Commentaires récents

Liens

Archives

Copyright © 2017 JulG7 – Le blog. All rights reserved.

| thème réalisé par JulG7